2 giugno aereo S

4 novembre : “Giorno dell’Unità Nazionale e Giornata delle Forze Armate »

4 novembre 1918 : jour de la Victoire

Grâce à l’offensive lancée le 24 octobre 1918, l’armée italienne remporte la Première Guerre Mondiale. L’armistice, signée à la villa Giusti (Padoue) le 3 novembre par le général italien Pietro Badoglio et par le général autrichien Victor Weber von Webenau, fixe la fin des hostilités le 4 novembre à 15h00.

Fêtes de commémoration

A l’occasion du 4 novembre ainsi que les jours précédents, les représentants de l’Etat rendent hommage aux victimes de guerre et à ceux qui, ces dernières années, ont perdu la vie pour la paix.

Monumento Nazionale a Vittorio Emmanuele II a Roma
Monument National à Victor Emmanuel II à Rome

 

Ils se rendent devant la tombe du Soldat Inconnu dont la dépouille repose dans l’Autel de la Patrie à Rome (Monument National à Victor Emmanuel II appelé aussi « Il Vittoriano »),

Giorgio Napolitano, Capo dello Stato, rende omaggio ai Caduti
Giorgio Napolitano, Chef de l’Etat, rend hommage aux victimes

au Sacrario di Redipuglia où reposent les corps de 100.000 victimes de la guerre 15-18
(http://www.fogliogoriziano.com/cronaca/redipuglia-si-prepara/) mais aussi à Vittorio Veneto  où eut lieu la dernière bataille militaire de la Grande Guerre entre l’armée italienne et l’armée austro-hongroise.

En outre, à l’occasion de cette journée des forces armées italiennes, le Chef de l’Etat et le Ministre de la Défense ont pour habitude d’envoyer un message de bons voeux et de reconnaissance au nom du Pays.

Commemorazione per la giornata delle Forze Armate davanti al Vittoriano a Roma
Commemoration pour la journée des Forces Armées devant le Vittoriano à Rome

 

En 2014, Gorgio Napolitano s’exprimait ainsi :

[L’Italie se repose complètement sur ses militaires pour sa propre sécurité et pour l’affirmation de la paix et de la justice dans le monde, condition essentielle pour éviter les guerres et pour la prospérité de notre démocratie. Mu par ces sentiments, j’adresse à vous tous Soldats, Marinai, Avieri, Carabinieri et Finanzieri, mon salut chaleureux et ma plus vive estime pour l’enthousiasme et le courage avec lesquels vous accomplissez les dangereux devoirs qui vous appellent. Vive les Forces Armées, vive la République, vive l’Italie.]

2015 : 100  ans du début de la Grande Guerre pour l’Italie

En cette année de commémorations liées au Centenaire de la Grande Guerre (1914-1918), toutes les Régions d’Italie fêteront le “Giorno dell’Unità Nazionale e Giornata delle Forze Armate » avec de nombreuses cérémonies et initiatives de communication, moments de rencontre entre le peuple et les hommes et les femmes des Forces Armées auquel participeront toute la collectivité nationale et le personnel militaire à l’étranger.

De plus, le 4 novembre il sera possible de visiter les structures militaires ouvertes au public et les musées ( www.difesa.it).

Carlo Azelio Ciampi: « 4 novembre, jour de l’unité nationale »

[« Le 4 novembre est étroitement lié à deux autres dates historiques : le 2 juin, jour de la célébration, de la naissance de la République et du suffrage universel, fondement des institutions libres; le 25 avril, signe de la reconquête des valeurs civiles et des libertés, oeuvre de la Resistenza, puis fixées comme libertés du peuple dans notre Constitution ». Le 4 novembre est l’anniversaire de la victoire de 1918 au terme de la première guerre mondiale qui « fut indubitablement animée par les valeurs du Risorgimento ». En 1948, les constituants républicains, « par une intuition lumineuse, définirent le 4 novembre « giorno dell’unità nazionale » et depuis l’anniversaire de la victoire de 1918 a signifié le complément de l’indépendance nationale ». Le 4 novembre, « très justement, la Nation célèbre ses forces armées pour l’extraordinaire contribution à l’unification et à la construction de la Patrie. »]