Les rendez-vous de l’Institut Culturel Italien de Lyon

Logo IIC Lyon

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

////  Paola Cereda présente son dernier roman “Quella metà di noi”

Vendredi 17 janvier 2020 à 18h30
Goethe Loft, 18 rue François Dauphin, Lyon 2e

Entrée gratuite. Réservation obligatoire : cliquer ici.

2020 01 Paola CeredaCandidate cette année au prestigieux Prix Strega, Paola Cereda présente à Lyon son dernier roman « Quella metà di noi », publié chez Perrone Editore. Une nouvelle fois elle nous offre sa simplicité et sa grande sensibilité pour nous raconter la complexité et les contradictions de l’humain. Pour ce faire l’auteure nous entraîne à la périphérie de Turin dans le quartier de la « Barriera di Milano », où cultures et traditions se croisent et se mêlent. C’est là que survit et vit Matilde Mezzalama, institutrice à la retraite, veuve et quasiment ruinée, devenue « badante » auprès d’une famille aisée de Turin. Une situation précaire revêtue d’un silence qui contient la souffrance d’un rêve brisé, d’un don nié. Une solitude aussi, après le départ de sa fille qui jugeait la « Barriera » aussi étouffante qu’inadéquate pour elle, et qui ignorait toute une partie de sa vie. Le rapport qu’elles entretiennent depuis est conflictuel et douloureux, fait de rencontres sporadiques et intéressées.“Tu esisti per soddisfare i mei bisogni, per vivere una vita secondaria. E’a questo che servono le madri.” lui dit-elle.

Dans les pages de « Quella metà di noi » se côtoient sans cesse deux vies : une vie que l’on connait, ouverte à la rencontre avec l’autre et poreuse, et puis une autre vie, plus intime, à l’abri des regards et que l’on ignore. L’existence de l’ingénieur malade dont Matilde s’occupe est ainsi faite elle aussi. Au grand jour il y a une épouse avec laquelle il n’a jamais partagé la moindre émotion et au plus profond se tient sa vie passée au Brésil, qui refait surface dans ses souvenirs souffrants d’homme malade. Un roman d’une grande richesse où les personnages représentent un portrait lucide et sincère de notre temps.

Une rencontre en italien, organisée par l’Association Lucciola Vagabonda en collaboration avec l’Institut Culturel Italien de Lyon. Cristiano Pelagatti échangera avec l’auteure.

A la fin de la rencontre, il sera possible d’acquérir le roman de Paola Cereda.

////  Cineforum : Il Sorriso del Capo, film de Marco Bechis (2011, 1h15, VO sous-titré italien)

Lundi 20 janvier 2020 – 19h00/22h00
Ecole Bellecour (Amphithéâtre), 18 rue François Dauphin, 69002 Lyon

Projection à but exclusivement pédagogique, réservée aux détenteurs de la carte d’adhésion de l’Institut.

Réservation obligatoire : cliquer ici.

2020 01 Il sorriso del capoCe documentaire traite de l’éducation fasciste d’un pays, la découverte par le biais d’incroyables reprises des Archives Luce (ciné journaux mais également de véritables films) des méthodes de propagande, de la vie quotidienne, des détails les plus significatifs.

Le fil conducteur de ce documentaire est une voix, qui restera énigmatique jusqu’à la quasi toute fin, qui raconte à la première personne ce que signifie grandir sous le Fascisme.

////   La Dolce Vita, film de Federico Fellini

Mardi 21 janvier à 18h30, présentée par le Prof. Susanna Longo
Goethe-Loft, 18 rue François Dauphin, 69002 LYON

Mercredi 22 janvier à 20h00.
Cinéma Alpha, 24 av. Lamartine, 69260 CHARBONNIERE-LES-BAINS.

Entrée gratuite, pour réserver cliquer ici.

Avec M. Mastroianni, A. Aimée, A. Eckberg, 1960, 2h47, VO italien sous-titré en français

Projection à l’occasion du Centenaire de la naissance du réalisateur.

2020 21 Fellini////  « LEONARDO – OPERA OMNIA »

mercredi 22 janvier 2020, à 18:30, inauguration de l’exposition.
UCLy, Campus St Paul, 10 place des archives, 39002 Lyon.

Exposition visible du 23 janvier au 29 février 2020.

////  QUASI NIENTE (Presque rien)

Première lyonnaise d’un grand succès du Festival d’Automne 2018 – Paris.

« Que ceux qui n’avoueront jamais avoir douté d’eux lèvent la main et filent séance tenante au théâtre ! Quasi Niente, est une tribune dédiée à ceux pour qui rien ne va de soi. » – Le Monde

Dans cette libre adaptation du film Le désert rouge de Michelangelo Antonioni, Daria Deflorian et Antonio Tagliarini racontent cinq solitudes, deux hommes trois femmes, humbles figures marginales, bancales et inaccomplies. Ce monument du cinéma abordé avec grâce et finesse par les seuls artifices du théâtre est une délicate exploration de nos moments de doute. Avec tendresse, les artistes parcourent les vies minuscules de ceux qui boitent, vacillent et sombrent. Ils et elles dévoilent, avec retenue et pudeur, ces petits riens qui les mettent face au vide. Sur scène comme face à un miroir, ils brouillent l’infime frontière qui sépare le jeu de la vie. Vaste élan d’humanité tant traversé par la douce mélancolie des chansons italiennes que par des notes d’humour décalées, Quasi Niente est une confidence à fleur de peau.

Mise en scène : Daria Deflorian et Antonio Tagliarini

Librement inspiré du film Le désert rouge de Michelangelo Antonioni

Jeu : Francesca Cuttica, Daria Deflorian, Monica Piseddu, Benno Steinegger, Antonio Tagliarini

Collaboration à la dramaturgie et assistance à la mise en scène : Francesco Alberici
Conseiller artistique : Attilio Scarpellini
Lumières et espace : Gianni Staropoli
Son : Leonardo Cabiddu
Musique live par le groupe WOW : Domani de Franco Fanigliuolo ; Niente di Speciale et Come la notte de Leonardo Cabiddu et Francesca Cuttica
Costumes : Metella Raboni
Direction technique : Giulia Pastore

Dates

Mardi 28 janvier
Mercredi 29 janvier
Jeudi 30 janvier + Bord de scène
Vendredi 31 janvier + Retour aux sources
Horaire : 20h / durée : 1h30

En italien surtitré

Théâtre du Point du Jour

7 rue des Aqueducs
69005 LYON
Tel. : 04 78 25 27 59

Tarif Unique 10 euros sur présentation de la carte d’adhésion de l’Institut Culturel Italien de Lyon.

(Valable dans la limite de deux places par carte)

Pour ce tarif, réservation uniquement sur billetterie@pointdujourtheatre.fr