Que sont les COM.IT.ES. ?

COM.IT.ES.  : Comité des Italiens à l’Etranger

Les COM.IT.ES. (COMitato degli ITaliani all’EStero) sont des organismes représentatifs des Italiens hors de la péninsule. Ils ont été créés en 1985 par la Loi italienne 205/1985, modifiée par la Loi 286/2003. Ils sont régis par le Décret du Président de la République DPR 395-2003.

La composition des COM.IT.ES.

Les COM.IT.ES. sont composés de 12 Conseillers de nationalité italienne (18 dans les Circonscriptions Consulaires avec plus de 100.000 ressortissants Italiens) élus au suffrage universel par les Italiens résidants à l’étranger dans chaque circonscription consulaire qui compte au moins 3000 Italiens. Les COM.IT.ES. peuvent coopter 4 (ou 6) citoyens étrangers d’origine italienne. Le Bureau est composé d’un Président, d’un Vice-Président, d’un Trésorier, d’un Secrétaire et d’un membre de l’exécutif. Les membres des COM.IT.ES. sont élus pour 5 ans. Leur activité n’est pas rémunérée.

La distribution géographique des COM.IT.ES. jusqu’en avril 2015

Les 124 COM.IT.ES. présents dans le monde sont répartis sur 38 pays de la façon suivante :

Europe (2.364.263 Italiens) : 67 COM.IT.ES.
France : 13 COM.IT.ES. (Lille, Paris, Dijon, Metz, Mulhouse, Chambéry, Lyon, Grenoble, Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Corse. Ils représentent environ 360.000 Italiens.)
Amérique centrale et méridionale (1.378.357 Italiens) : 27 COM.IT.ES.
Amérique septentrionale (360.474 Italiens) : 16 COM.IT.ES.
Asie  ( 44.797 Italiens) et Océanie (136.682 Italiens) : 7 COM.IT.ES.
Afrique (56.583 Italiens) : 7 COM.IT.ES.

La mission des COM.IT.ES.

Selon la Loi italienne, les COM.IT.ES. sont des « organes qui représentent les Italiens à l’Etranger dans les rapports avec les représentations diplomatiques (Consulats) ». Ils coopèrent donc avec l’autorité consulaire pour la tutelle des droits et des intérêts des citoyens Italiens selon les lois du pays de résidence et les lois du droit international et communautaire. Ils sont tenus de signaler tout dysfonctionnement le cas échéant. La Loi italienne souligne aussi le rôle de représentation que les COM.IT.ES. peuvent jouer, si nécessaire, auprès des autorités locales. Les COM.IT.ES., « grâce à des études et recherches contribuent à repérer les exigences de développement social, culturel et civil de la communauté italienne » avec un égard particulier à la participation des jeunes, à l’égalité des droits hommes-femmes, à l’assistance sociale et scolaire, à la culture, la formation, le sport et les loisirs. Ils sont un instrument précieux pour maintenir vivante l’identité et la culture italienne. Dans le but de les promouvoir, ils travaillent avec les diverses associations régionales. Selon les nécessités locales, les COM.IT.ES. organisent des « commissions » de travail autour de problématiques à débattre ou à résoudre. Enfin, les COM.IT.ES. doivent donner leur avis sur les demandes de subventions que les Associations italiennes présentent au gouvernement italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*